lun. Sep 27th, 2021

Triomphe depuis un an, le stand’up d’Hector Obalk passe par Avignon avant de revenir à Paris fin juillet et à la rentrée.

Historien d’art, conférencier, critique et réalisateur de documentaires, Hector Obalk donne avec un succès constant depuis un an sa conférence-spectacle Toute l’Histoire de la Peinture en moins de 2 heures. Une gageure qui, après un passage au Festival d’Avignon jusqu’au 23, revient à Paris les 24, 25 et 26 juillet au Théâtre de l’Atelier.

De la « peinture dorée » de Giotto et Fra Angelico au « Bleu » de Klei, Hector Obalk égrène les grandes heures de la peinture, dans des choix incontournables mais subjectifs. Caravage, Rembrandt, Vermeer, Chardin, Ingres, puis de l’impressionnisme à l’abstraction : ce raccourci malicieux est ponctué d’analyses drôles et lumineuses sur l’histoire de l’art. Passionné et énergique, Hector Obalk nous sert un peu comme sur un plateau l’histoire de la peinture pour les nuls.

Et il s’en passe des choses sur scène. Toute l’histoire de la Peinture en moins de 2 heures est illustrée de projections reproduisant les tableaux commentés, avec force détails et musique (violoncelle, violon et chant). A la base, plus de 4000 oeuvres rassemblés sur un mur, dans lequel picore Hector Obalk. L’historien d’art sort de sa réserve en n’hésitant pas à donner son avis et ses préférences, ce qui donne du piquant à l’affaire, surtout avec l’humour qu’il distille. Ainsi cette diatribe à l’égard de Van Gogh et au bénéfice de Cézanne : mémorable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *